Essai de la gamme Audi Sport au Mans


L’année 2016 est sans aucun doute l’année audi sport, pour lancer cette année exceptionnelle audi est revenu à la source avec le grand retour des essais sur piste pour client. Abandonné depuis 3 ans les clients audi sport (RS et R) uniquement peuvent avec la marque essayer leur voiture sur LE circuit mythique du Mans avec Cars Passion , AutoDay et Blog-Moteur.com

Arrivé sur le circuit vous vous posez la question ou suis-je tombé ? Un nombre impressionnant de R8 était présente de la V8 jusqu’au GT et plus rare encore une des deux LMX immatriculé en France sur les 99 immatriculés dans le monde (Hors USA) ; une RS7 ABT de 700Cv. Plus les RS3, RS4, RS5, RS6 toutes générations confondues.

Le briefing sécurité OBLIGATOIRE a lieu dans la même salle que celle des 24h et le maître mot était plaisir!!! Prenez du plaisir vous êtes là pour rien démontrer mais pour vous amuser et voir un peu ce que votre sportive à sous le capot sans risque de perdre des points. De plus nous sommes trop vieux pour devenir pilotes aime à rappeler Fred Rouvier Responsable pédagogique de l’Audi Driving Expérience France.

DSC_9568

Briefing terminé direction la piste et nous avons accès à la gamme audi sport RS3, RS6 Performance, RS7 Performance et la R8 V10 Plus. La journée se décompose en plusieurs étapes essais routier mais aussi essais sur piste.

Pour les essais routiers on a une grosse préférence comme 95% des fans audi sport pour la RS6 mais en version performance. Les versions performances tirent la quintessence du V8 TFSi de 4 litres. La puissance est donc poussée à 605 Cv comme sur la RS7 le couple de 700 Nm avec un système overboost de 750 Nm, le 0 à 100 tombe en 3.7 s contre 3.9 s pour la version standard de 560 Cv. L’intérieur de la voiture ne souffre d’aucun défaut de finition et on s’y sent bien, carbone, cuir, alcantara un peu partout avec les détails en bleu mercato du plus belle effet ; audi se lâche un peu sur l’aspect un peu plus compétition de ses sportives (#leagueofperformance »). Go nous sommes parti pour un essai routier avec un instructeur au top qui explique absolument tout sur la voiture et d’une manière très pédagogique. La voiture est clairement adapté pour tout type de situation aussi bien en mode confort ou là on roule dans une A6 tout ce qu’il y a de plus normal et en mode dynamique la voiture se transforme radicalement en monstre .A peine appuyé sur l’accélérateur ça pousse , ça pousse , ça pousse et ça pousse l’expression « vers l’infinie et l’au-delà » est vraiment faite pour cet avion de chasse ; pour preuve vous entrez dans un virage à 160 pied léger sur l’accélérateur à la sortie vous êtes à plus de 200 merci l’overboost (2500 à 5500 tr/min) .

DSC_9583

Sur circuit cette RS6 avec un poids assez conséquent et malgré une cure d’amaigrissement par rapport à l’ancienne génération elle pèse tout de même 1950 kilos et le système de freins céramique dans le pack performance plus est vraiment indispensable !!! Le système de freinage acier est quand même efficace mais sera beaucoup moins endurant en conduite sportive. Le comportement sur circuit est vraiment sain et on n’est pas transbahuté dans tous les sens merci le châssis sport plus DRC.

df100708-86ce-46cc-a29c-5e4b2ba4ca67

Pour la RS7 Performance nous sommes dans le même cas de figure que la RS6 Performance avec les mêmes caractéristiques ; la RS7 Performance est la remplaçante des RS6 berlines produites jusqu’à la version C6. Malheureusement la RS6 berline tout comme la RS7 Sportback on peine à convaincre face à une gamme de break de chasse qui caractérise la marque aux 4 anneaux. Prenons le cas RS4 Avant et RS5 coupé le duo fonctionne ce qui est pas le cas du duo RS6 Avant et RS7 Sportback trop proche dans les gênes et pas assez démarqué.

DSC_9588

Pour la RS3 la compacte d’Ingolstadt envoie clairement du lourd avec ses 367 Cv et son 5 cylindres de légende. Nous l’avons essayé uniquement sur circuit et la que du bonheur. On passe l’Audi Drive Select sur le mode dynamique pour bien transformer la bête, le sélecteur de vitesse en manuel et Go sur le circuit mythique du mans. On fait un premier tour pour bien prendre ses repères et ensuite on enchaîne deux tours en mode assez intensif et on peut dire qu’elle envoie du lourd surtout avec le magnetic ride qui est clairement obligatoire. Le système de freinage wave pourtant en acier est vraiment efficace et ne perd pas d’endurance au fur et à mesure des tours. Concernant la voiture en elle-même cette RS3 est relativement agressive sur l’avant mais l’arrière est massif et impose le respect avec ses deux sorties ovales. Le gris nardo est sublime tout comme le rouge catalogne avec ses reflets orangés.

DSC_9581

On finit avec le meilleur la R8 V10 Plus nous l’avons déjà testé en avant-première à Dresde et nous étions tombés amoureux de cette beauté mécanique comme quasiment tout le monde. Là au mans nous avons demandé aux instructeurs s’ils pouvaient conduire pour que l’on puisse filmer un peu le potentiel de la supercar. Chose improbable la simple vidéo se transforme en course épique sur un circuit mythique. Les instructeurs Oreca sont très professionnels et ont une maîtrise parfaite des voitures.

DSC_9577

La plus question de mode dynamique, mais mode performance avec les aides déconnectés et 3 instructeurs compétiteurs dans l’âme il va y avoir du sport .Et là c’est parti on se demande clairement ce qu’il se passe il pousse la voiture ou on n’ose même pas imaginer, une course avec 3 R8 V10 Plus sur le circuit du Bugatti je n’aurais pas imaginé un jour vivre ça. Nous sortons tout avec une banane d’enfer et là on vous dit « il y a encore du potentiel on peut pousser encore plus » on se regarde avec de grands yeux en se disant ils sont malades mais un grand merci à ses messieurs hors du commun et faisant preuve d’un professionnalisme sans faille.

By Cars Passion

Merci à Audi France et Oreca pour cette journée mémorable !!!

M.P

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *