Tout le savoir faire ABT

Etant donné l’implantation de nombreux préparateurs automobiles utilisant Audi comme marque de fabrique, notamment en Allemagne. Nous nous sommes rendu chez ABT, une entreprise qui brille autant par ses modèles préparés que par ses nombreuses victoires au championnat DTM ( Deutsche Tourenwagen Meisterschaft).

A travers cet article nous vous présenterons l’univers ABT et ferons découvrir la dernière RS3 ABT, que nous avons eu le plaisir d’avoir en essaie libre.

DSC_7957-99

Le siège d’ABT est situé à Kempten en Allemagne. Avant même d’entrer dans le bâtiment, toute personne passionnée ne peut qu’avoir les yeux émerveillés devant la vitrine du hall d’exposition. En effet notre premier coup d’oeil se porte sur une RS5, une R8, et une magnifique RS6-R Numéro 1/25 . Mais le préparateur ne modifie pas uniquement des grandes sportives, il y a également des voitures tel qu’un Transporteur VW ou encore une luxueuse Bentley.

DSC_8137-99

A l’étage, est présenté toute la grande histoire d’ABT. Celle-ci commença en 1896 avec Johann Abt qui fondât un atelier de forgeron à Kempten et fut suivi 71 ans plus tard par le lancement des préparations ABT. Par la suite l’entreprise enchaîna les victoires en course automobile tel que le championnat de voiture de tourisme DTM, ou encore en ADAC GT masters. Les voitures ayant courus comme les Audi A4 aux 24h Nurburgring; où les TT, première du genre à remporter le DTM sont exposées.

En entrant dans les ateliers nous nous sommes vite rendu comptes qu’ABT était bien plus qu’un préparateur automobile et mérite l’appellation de constructeur. Le bâtiment est divisé en 3 parties : La préparation, le développement et l’assemblage.

Concernant la préparation, environ 2500 voitures par an entrent dans cet atelier afin d’être démontées, modifiées et remontées pour en sortir complètement différentes et bien plus attrayantes. Les préparations sur les voitures sont à la demande du client et peuvent être intégrales. Cela va de la modification extérieure avec des kits carrosserie, des jantes, en passant bien sûr par la modification moteurs jusqu’aux finitions de l’habitacle tel que les sièges et les inserts.

DSC_8005-101

Le plus intéressant reste cependant les modifications faites sur le moteur. Cela touche le système d’injection avec un boitier additionnel, le refroidissement, en replaçant le radiateur et bien-sûr, la ligne d’échappement qui donne à la voiture un nouveau rugissement. A noter un détail important, est que la voiture a ses performances d’origine à froid et dévoile ses capacités un fois à bonne température.

Le bâtiment de développement est réservé aux recherches sur les voitures et les nouvelles créations. Celles-ci sont étudiées, modifiées et soumises à des tests sur banc d’essais et sur routes ouvertes.

ABT est également un constructeur. En effet, ils modifient certaines voitures notamment des caddies, des transporteurs d’importante entreprises pour la deutsche post pour les rendre tout électrique . Là où on se sert de la technologie de la compétition pour le retranscrire à la route et dans ce cas précis l’inverse s’est produite l’électrification des caddies de la Deutsche Post à servi pour la formule E .

Nous avons également eu le plaisir de tester la nouvelle RS3 en essais libre à travers de beaux panoramas autour de Kempten.

DSC_8072-99

Dès le premier regard posé sur la voiture nous prenons une claque. Effectivement la préparation en carrosserie reste simple mais très efficace. Les aérations sur les ailes avant, typiques d’ABT, les deux doubles sorties d’échappements ainsi que les jantes en 19 pouces en titanes offrent à cette RS3 un look encore plus agressif qu’elle ne l’est déjà. Sur ce modèle l’intérieur reste identique à la RS3 d’origine, qui bien équipé offre une viabilité très plaisante.

Coté performance, les ingénieurs d’ABT ont fait un travail remarquable. Le moteur 2.5 L TFSI de 5 cylindres délivre normalement 367ch et 455Nm de couple, atteint une puissance de 430ch avec un couple de 530Nm une fois la préparation faite. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça se ressent sur route . Une préparation de 450Cv est en cours de validation avec l’ajout d’un intercooler un peu plus gros .

DSC_8059-104

Le plus grand plaisir reste évidemment la conduite. Après avoir écouté des minutes entières le doux ronronnement des échappements, nous avons suivis un parcours bien adapté à l’essai de la RS3. En effet, nous avons apprécié son accélération sur les autoroutes allemandes, son adhérence sur routes de campagne tout en profitant de beaux panoramas. En guise d’aperçu, cette voiture est capable d’étaler le 0 à 100 km/h en 4,1s et de monter en vitesse de pointe jusqu’à 285 km/h. Il est donc inutile de préciser qu’enfoncer la pédale d’accélérateur vous propulse à des vitesses excessives en un éclair mais tout en gardant une aisance et une sécurité optimale.

Sur les routes de campagne, courtes et sinueuses, nous apprécions une fois de plus son agilité, l’aisance et la puissance qu’elle procure. Nous sommes littéralement collé au bitume, et cela se ressent avec un châssis et des suspensions très fermes ainsi que des jantes de 19 pouces qui rendent la conduite parfois inconfortable. Mais il faut bien préciser qu’on ne peut pas tout avoir et qu’elle a vraiment tout pour être une compacte hyper sportive.

DSC_8045 - copie-102

En résumé, on peut définir cette voiture comme un lion sortit de cage. C’est une voiture qu’on ne se lasse pas de regarder. Elle mêle la sportivité à la sécurité; la puissance à l’agilité tout en offrant un rugissement provocant un réel plaisir auditif ainsi qu’un plaisir de conduite assuré.

Un grand merci à ABT Kempten pour leur parfait accueil.

Pour plus de renseignement pour la France : ABT 

Cedric Beaussart pour audi-addict.com

Photos M.P