Audi reste sur le podium à Fuji


Audi a fait un pas en avant en termes de performances du véhicule dans la sixième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) à Fuji. Mais en réalisant lez positions trois et quatre, les résultats de la course ne reflètent pas pleinement le véritable progrès accomplis. Dans des conditions météorologiques changeantes, l’équipe Audi était malheureux à plusieurs reprises en termes de choix de pneumatiques .

A1510035_full

Après une bonne séance de qualification, les deux Audi R18 e-tron quattro ont de plus prouvé leur prouesses pendant les 6 heures de course . Marcel Fässler a mené pendant une course humide et a généré un profit de plus de 15 secondes . Oliver Jarvis dans la voiture 8 a maintenu la deuxième place de façon aléatoire, mais, en raison de la mauvaise visibilité causée par le pare-brise enbuée a perdu du terrain. Lorsque la piste a commencé à sécher progressivement, la décision de tenir les deux voitures de course avec des pneumatiques intermédiaires était la bonne.

A1510041_full

Une bataille à se ronger les ongles avec Porsche. Cependant, quand André Lotterer commuté sur slicks la mi-course, il a perdu un temps précieux avec des pneus qui ne travaillent de manière optimale dans des conditions difficiles et changeantes. Après quelques tours, l’équipe l’a appelé dans les stands à nouveau afin de revenir à des intermédiaires. Dans le même temps, Porsche a bénéficié d’une mise en garde de cours complète au cours de cette dernière partie de la course et, avec la numéro ’18’ a gagné environ une minute à un arrêt au stand.

1 Bernhard/Hartley/Webber (Porsche) 216 laps

2 Dumas/Jani/Lieb (Porsche) +14.306s

3 Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18 e-tron quattro) –1 lap

4 Di Grassi/Duval/Jarvis (Audi R18 e-tron quattro) –2 laps

Via Audi Sport

M.P